Transport atomique CASTOR vers Gorleben 2005

Tous les ans, un train atomique CASTOR (nom des containers de déchets radioactifs) fait le voyage La Hague – Gorleben (dans la région du Wendland en Basse-Saxe). Des milliers de personnes protestent le long du trajet et se mettent en travers le jour « j ».

Voici les infos en direct pour le jour « J » , par la rédaction du site CASTOR-NIX-DA, campagne allemande contre le nucléaire avec les infos les plus actuelles.

Jour « J » se dit « Tag X » en Allemand, le X est le symbole de la résistance antinucléaire (voir l'explication sur le site du réseau sortir du nucléaire

 

Jour

x.gif (7407 Byte)

En direct

Résumé en français des principales informations disponibles sur le Tag X live ticker (infos en directe du jour « j »)

Transport de déchets radioactifs vers Gorleben

Le vendredi 18 novembre, 500 élèves et lycéen(nes) manifestent à Lüchow pour protester contre le transport CASTOR devant partir de La Hague le lendemain en fin d’après-midi.

En fin de manifestation, 3 élèves de 12 à 14 ans ont été blessés par les forces de l’ordre.

„Dès le départ de la manif, à 9h30, les policiers casqués et matraques à la main venant de Magdebourg(unité réputée pour leur violence) accompagnent le cortège. Coup de matraque sur la tête, coup de poing dans le visage, bras et mains tordus, telle a été la manière d’agir contre des jeunes de 12 à 18 ans.

Le samedi 19 novembre, plus de 5.ooo personnes manifestent contre l’industrie nucléaire à Hitzacker, ville située au bord de l’Elbe. Durant toute la journée, de nombreuses manifs spontanées occupent les forces de l’ordre, environ 10.000 policiers rien que pour la région du Wendland.

Le train nucléaire quitte Valognes à 17h26. A 21h30, le convoi passe Oissel, des militants
francais sont également présents.

Un peu avant Nancy, le convoi est arrêté par un groupe d’activiste; un quart d’heure plus tard le train repart. A Nancy une soixantaine de personnes manifestent devant la gare lors du passage. Après son passage, le groupe se rend à Avricourt, à l’endroit où Sébastien Briat fut tué l’an dernier et y déposer une stelle, des fleurs et des bougies. Malgrè ce tragique accident, le convoi nucléaire n’est pas accompagné par hélicoptère afin de réagir en cas d’incident, et roule à très grande vitesse, chose incompréhensible.

Le dimanche 20 novembre 1.500 personnes répondent à l’appel des paysans à manifester sur un champ aux abords de la route empruntée par le transport routier vers Gorleben. Le groupe de percussion AZBA(Doukkali) de Strasbourg est sur place pour donner plus qu’une simple note musicale à l’évènement. Vers 16h00, les paysans quittent les lieux, et plus de 120 tracteurs tombent „en panne“ et rendent toute circulation impossible.

Entre Stuttgart et Heilbronn, une douzaine d’activistes arrêtent le convoi pour plus d’une heure et demi.

Le convoi arrive à la gare de transbordement de Dannenberg le lundi 21 novembre un peu après 12h00, là les contenairs doivent être chargés sur les remorques pour prendre la route direction centre de stockage en surface(simple halle) de Gorleben.


1) La page sera activée au moment où le train quittera La Hague
De plus, vous pouvez consulter les horaires de La Hague jusqu'à la frontière allemande.

En Allemagne, les horaires et l'itinéraire sont gardés secrets par les autorités

2) En ce moment, la police est sur place avec un effectif d'environ 10 000 policiers. Leur devoir est d'empêcher les manifestants anti-nucléaire d'aller sur la voie pour que celle-ci reste libre.

  • Les unités de police se divisent en deux groupes:
    La BGS (anciennement police des frontières) elle s'appelle à présent police fédérale et elle est plus proche des militaires que les autres unités. Après la réunification allemande, elle a dû se trouver un autre champ d'action, elle intervient sur le réseau ferré de la Deutsche Bahn AG.
  • La police des Land (régions allemandes) . Les policiers sont réquisitionnés dans toutes les régions pour le transport CASTOR. Le comportement de ces unités varie beaucoup en fonction de leur région d'origine.

Ces deux types de police sont aussi en faction dans le reste de l'Allemagne le long du trajet.


Départ du train samedi 19 novembre 2005 du terminal ferroviaire de Valognes à 17h20.

Le train devrait arriver à la frontière (Lauterboug) le 20 novembre 2005 vers midi (11h50 d'après les horaires).

Le passage de la Frontière se fait à Wörth am Rhein vers midi (12h09).

Bearbeitet am: 16.11.2005/ad


zurück zur Homepage